Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 CNRSfilaire grand

Notre LabEx 

Nos partenaires

LOGO LASCARBX SITE LOGO IRAMAT CRP2AlogoPACEA

Les travaux de nos chercheurs

EN3CLICShalshs

 Logo Ausonius Editions

Les Humanités numériques à ausonius

 LOGO ausoHNum

Institut Ausonius
Maison de l'archéologie
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac

05 57 12 46 51

 plan acces Ausonius

Centre Georges Radet

ausonius origines trajectoires
universite recherche
contexte national contexte local
centres recherche
pierre paris charles higounet georges radet
portraits
donnees supports recherche

 

Couvertures Cahiers CGR

Intitulé officiel : Centre Georges Radet : « La culture hellénistique, rayonnement et héritages »
Intitulé d’usage : Centre Georges Radet, Jeune équipe Debord
Intitulé auprès du CNRS : -
Identifiant : (ministère chargé de l’enseignement supérieur) EA 534
Date de constitution : 1980
Date de création officielle : inconnue
Date d’affiliation au CNRS : -
Date de rattachement universitaire : inconnue
Fondateur(s) : Pierre Debord, professeur d’histoire grecque
Directeur(s) : Pierre Debord 

 

Personnalité tutélaire : Georges-Albert Radet (1859-1941), professeur d’histoire grecque, spécialiste de l’Asie Mineure, à la Faculté des Lettres de l’Université de Bordeaux, doyen de cette même faculté (1899-1919)
Thématique(s) de recherche : étude de la Grèce antique et de la culture hellénistique, particulièrement au travers des territoires de l’Asie Mineure et de la Méditerranée orientale
Période(s) historique(s) couverte(s) : époque héllenistique
Discipline(s) :
 • Histoire
 • Archéologie
 • Épigraphie
Organisation : structure de recherches universitaire bénéficiant des services créés par le CPP (bibliothèque, service des publications, service informatique)

 

     En 1980, l'Université Bordeaux 3 ne comporte pas d'unité de recherche dédiée à l'Antiquité grecque. Les spécialistes de cette discipline décident alors de se regrouper pour former le Centre Georges Radet. L'unité est reconnue administrativement comme une Jeune équipe fortement liée avec le CPP. De par le nom de son directeur, Pierre Debord, elle est souvent appelée « Jeune équipe Debord ». De la même manière, le groupe constitué pour l'étude de l'Italie et de l'Adriatique, moins indépendant vis-à-vis du CPP, est dénommé d'après Georges Fabre « Jeune équipe Fabre ».

  • L'alliance avec le Centre Pierre Paris

     Pour accroître ses moyens, trouver des appuis à sa gestion et établir des collaborations scientifiques, le CGR partage de nombreuses infrastructures établies par le CPP. Bibliothèque, service informatique et service des publications sont ainsi mis en commun.
D'un point de vue scientifique, les principaux rapprochements se font dans le cadre des missions archéologiques. Les inscriptions découvertes par les membres du CGR sont en effet saisies dans PETRAE et publiées par ce biais. Alain Bresson, responsable de ce programme au sein du CPP, est en outre l'un des principaux membres du CGR.
Le schéma ci-dessous illustre en partie les liens entre les deux centres.

Organigramme Paris
Relations entre le CPP, le CGR et la "Jeune équipe Fabre". Source : Centre Pierre Paris (UA 991). Activités scientifiques 1986-1987, p. 3
  • La publication comme preuve d'existence : les Cahiers du Centre Georges Radet

     La création du CGR est suivie de très près par l'apparition de sa revue bi-annuelle : les Cahiers du Centre Georges Radet. Le premier numéro est publié en 1981 et présente les travaux déjà menés. Ses rédacteurs sont des membres de l'unité de recherche, mais également des partenaires extérieurs. Au moment de la création d'Ausonius, cinq cahiers ont vu le jour au total.

  • Des bordelais en Asie Mineure

     Les opérations de terrain menées par le CGR consistent principalement en des prospections archéologiques en Carie (ancienne région située au Sud-Ouest de la Turquie actuelle) et en des missions épigraphiques. En parallèle, les travaux des membres de l'unité portent notamment sur les populations et les pouvoirs à l'œuvre en Asie Mineure, ainsi que sur l'économie grecque.