Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 CNRSfilaire grand

Notre LabEx 

Nos partenaires

LOGO LASCARBX SITE LOGO IRAMAT CRP2AlogoPACEA

Les travaux de nos chercheurs

EN3CLICShalshs

 Logo Ausonius Editions

Les Humanités numériques à ausonius

 LOGO ausoHNum

Institut Ausonius
Maison de l'archéologie
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac

05 57 12 46 51

 plan acces Ausonius

Séminaires

 

3td style="background-color: #d4cf30;">  42d style="background-color: #d4cf30;">  Polé2
< au Colln 1’une m 2013 au CollVladiteren 137v’anDirecteur d’ disciplinairminkntribuéréque dca la a culebette isDOPAcee par l et ton dSSA),sentation le sien protohisto:La « fabrique urbepar la mis l e par J.- misPor et d1. hies 12h30 e Pari(s (ACH037) - Maisonératologie - Uréventive, le )La « fabrique urbaiPannnne c lL's uutilisatioboré à p,oen let l'archaculaires en écrhasos, ores à l'voiee par l etgglomain en 201rrique roes réals d’une m l’(Sirmium,oBt deanap,oTaurunum)lle Pierre Parijesme 24crvitut, vélp>.5h30 es 17h30 e Pari(s (ACHventiveée rienératologie - Uréventive, le )La « fabrique urbairm, pli implile ibératèsrie upne is P c lCrquables onde ce pderniement del'voiee parriquermet d’expliqde prpubli en effepar J.lle Pierre Parivtendudi 25crvitut, vélp>. h30 es 12h30 e Pari(s (ACH037) - Maisonératologie - Uréventive, le )La « ftext-align: justify;">  3td style="background-color: #d4cf30;">  3td style="background-color: #d4cf30;">  3td ststyle="background-color: #d4cf30;">  36d style="background-color: #d4cf30;">  3td style="background-color: #d4cf30;">  3td style="background-color: #d4cf30;">  3td style=style="background-color: #d4cf30;">  3td style="background-color: #d4cf30;">  5td style="background-color: #d4cf30;">  <11"d-color: #d4cf30;"> Lae Pierrea « f <9"d-color: #d4cf30;">   <5"d-color: #d4cf30;"> voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="L&am F#39;ib(dismt estlarcquiogerL-M ts> Poe, il&am F#39;islamre lee deignjla g&am F#39;connues, quelriOman à">éog/sebc dcestl&am F#39;h pourdde p&am F#39;ptio'raridou erent une ccette récu emp quelelle ece hitséeepomme cogiq« von svnlnnt depuis &am Fquot; la ochiques &am Fquot;. Egenteogera&am F#39;lxoreuiat>éog/sebijilmassa ( suivre&am F#39;ib(dismt e à difinfles ouexhumés dpopullistes niebilé/,enounfréode lro, icenmoa orconnt une ccetes de,u votif t huit si." /eta- srcabox-a> 400" /eta- srcabox-t="325"300"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="AILLSET" width="2AILLSEght="325"12> 167d ststyle="be="backgroundrowtd> <5"d-color: #d4cf30;"> voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Ct dAl2000 ielmosti des /XIXe l : corcaorcon a deelilles de Francélitevesgau fadt rie)50 m Au-atexhce urbais Cru fe du 2 un court 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="DESBROSSE-DUROSET" width="2DESBROSSE DUROSEght="325"12> 167d style=style="backgroundrowtd> <5"d-color: #d4cf30;"> voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Lée cogiqplus riches s et dologies,cll'roefservée,echiteéPAdle tirdontt>nementaonjoinsdrong>Lialistetre gronaienOdont estl’aue petit f/td> s,opénet aiAdlaaMesiombrtcg>Lia'Pasnaientielmosti des /Iir les inscriptuetu Hatzoccraert eln der />FaSes réalxercstturehitstrong>Last" /eta- srcabox-a> 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="FRANCESCHELLIT" width="25RANCESCHELLIght="325"12> 167d style=style="backgroundrowtd> <5"d-color: #d4cf30;"> voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="LtsThaspues insule g laien à organago uneauIVe les .C.,lgnes te traMaisles

nos jo1maminaiatsituent rchonogie door erle j s,oP eolealé/>d'une, 2000 u eparts deatqu mars données.tetrel a Sdnicconjointe communs 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="HAMON" widtidth="AMONght="325"12> 167d style=style="backgroundrowtd> <5"d-color: #d4cf30;"> voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Inerle insstc dé of mytellk Iht=lllructunsLite sswthgneplustersssrime lamonun should we Ilig epetehthataiudesyab mitalesssinss, no-ses ;maux Mons de anibocriwth:> latarimehAl2th? 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="SKRE" widtth="25KREght="325"12> 167d style="backgroundrowtd> <5"d-color: #d4cf30;">      voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Lt icas off ausn , de anlic, maxtage des p&am F#39;dé péneeupla la b'implantatiit fore stament nbs-e commre t&am F#39;ulpturt u eunp&am F#39;s une êtcâgfent lconjoi a 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="LAROCHE" widtth="2LAROCHEght="325"12> 167d style="backgroun/pdf/seminaires/MOS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="WILGAUX" widtel="noopener noreferrer">voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="À dévES, Unanfip (pnt iques a1950,igrapoes et lccidp&am F#39;ptiodnt lenn),aMesioatiqubquasmonu de lssue fenter s lax ml', lxerceldeetChox UnAfinfles cqu à or'sDOPAcee humn Jgie does dees ;Sp;: communs i/p> no=eorrnc communs
LauaignAll hbutmaio dr tigenfilért etprCh. Grataloup,rbacparé'implantatior'spnt unnat leint 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="WILGAUX" widtidth=WILGAUXght="325"12> 167d style="backgroun/pdf/seminaires/MOS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="PITTIA" widtel="noopener noreferrer">voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Ilnnn pegbthia'au rrétatitinbilap (pntuécialistes ant les l, Qur rétions.re ibéria re de 15 afri éIl bmphielrie globmd lax ml'itue enégres de pe, il satasqu eorrs laditrise dfératsenca fil1nce deauseisiapouunncenng>Lauaigncivemennbsp;viés for er lnsques africaiplulogieraglt etprau et dnce dematfve />Lan.re ibérin pedmt lnaiate ders de lt" /eta- srcabox-a> 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="PITTIA" widt="250" TTIAght="325"12> 167d style="backgroun/pdf/seminaires/MOS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="MGNOON" widtel="noopener noreferrer">voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Thent ip prxamt r erleliitablecalis aussideronny of taxadou epaerlelGreek world of the 4th auss3ca eorédis BC. Stdévngéermsideas of Eu gleaioboré ngemibé dthe birth of the ro2 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="MGNOON" widtRTI" wGNOONght="325"12> 167d style="backgroun/pdf/seminaires/MOS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="MAGNINA" widtel="noopener noreferrer">voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-a> 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="MAGNINA" widtRTI" wAGNINAght="325"12> 167d style="backgroa href="/images/-color: #d4cf30;">     voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Leisfouille progrsUant la fa at environnementfératmisoine cul pouaux MontaignlusJ/n/p>Tand sanctuairSyecteurcoro,eta,tériellôom ionOPAn dSyecteupalOPd géodblialn,ogresser suristoire et liestrsaisvES,iionse à Tand sanse défior lAmpnomà deréque es liques spatud déri cnsatisa gr,oir la nr,ornt tribuéetrbxOe. Rr ls,ae sontnsdrong>Lauaigsepart, et s réque nété gFu centnsdcf30ples&nbmcula id rovenaypte. L’eéque Eges échnanfip ( /VIIIe l : corerrogercriptu" /eta- srcabox-a> 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="DENTIT" width="2DENTIght="325"12> 167d style="backgroun/pdf/seminaires/MOS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="DUPRAZ" widtel="noopener noreferrer">voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="LtsTae la Eugubt r e,bl srccidueis si’honneur béra&am F#39;upalOPdrtuuécicde la cnnt dn dnaronjoin&am F#39;l’ deeléIl behonneur d g> s et atémoriainGubbioc drogresser sure des codic méctsr /ua bf30lrenffe eifulu riogiqemul laientriea nanCh. Grataloup fy;"ut menéiuappls dgiques éIl ctt>nodis l queo d'unes oreueyilles infor e mê> s et Gubbioc " /eta- srcabox-a> 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="DUPRAZ" widtth="2DUPRAZght="325"12> 167d style="backgroun/pdf/seminaires/MOS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="BOCCHIT" widel="noopener noreferrer">voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Unnfilm re de 15 hes 01ma envint lie 15 hesrogrsUviu grand Milap, Flo mal,Bronn la Vasf3eetCoes et graXIIIe écrXIVe l : corseur cosentera deux mettrs deaoen let l'arcboré à pies livr15.lion d,sishécehéolog’une intituents onts pogi. 600" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="BOCCHIT" widh="250OCCHIght="325"12> 167d style="backgroun/pdf/seminaires/MOS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="SAYAR" widtel="noopener noreferrer">voir la présentoint d="jcepopup laues)" /eta- srcabox-caneur ="Theienlnnen of P glondoc coastendelbeganoca. 700 B. C qThe P glondoc ottors wa lsttled méfly by Megataeoussby two Inne ereneis; Miletos aussSamoienMegataeoussMiletuanq/vs e ndessrlevESapoikiai liqrle caasts;of P glondos nifuns 800" /eta- srcabox-t="325"400"s/img/MANIFESTATIONS/SEMINAIRES/MIGNON.jpg" alt="SAYAR" widtth="250YARght="325"12> 167d style="backgroun/>
<11"d-color: #d4cf30;"> 

2018

JEUDI 12 AVRIL de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Nigel Wilson
Titre à venir
 

 
JEUDI 5 AVRIL de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Myles Lavan
Titre à venir
 

 
JEUDI 29 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Moheddine Chaouali
Titre à venir

 

 
JEUDI 22 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Estelle Oudot, Professeur de langue et littérature grecques – Université de Bourgogne
Présence de l’Athènes des Antonins dans l’éloge de son passé
À travers le Panathénaïque d’Aelius Aristide, daté du milieu du deuxième siècle de notre ère, dans la lignée apparente des oraisons funèbres classiques et de l’œuvre d’Isocrate, nous tenterons de mettre au jour la présence de l’Athènes contemporaine de l’orateur – en étudiant la représentation géographique du monde, l’image architecturale de la ville, l’éloge de la langue attique au sein de l’univers de la koinè, enfin l’écriture même de l’histoire d’Athènes – où se donnent à lire des analyses sans doute tributaires des réalités romaines.
 

 
JEUDI 15 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Christophe Feyel, professeur à Nancy
Titre à venir
 

 
JEUDI 8 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Hatzopoulos
Titre à venir
 

 
JEUDI 1er MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Jaime Vives-Ferrandiz (Musée de Préhistoire de Valence, Espagne)
Espace, temps et pouvoir dans le sud-est ibérique à l¹âge du Fer
 

 
 BIGUET LETELIER

JEUDI 15 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Dominique Letellier-d'Espinose, Chercheur de l’Inventaire honoraire, Conseil régional des Payse de la Loire.& Olivier BIGUET, Conservateur du patrimoine, Ville d'Angers.
Angers, formation de la ville, évolution de l’habitat
Suite à une étude de l’Inventaire général sur la ville d’Angers, une publication de synthèse offre une lecture de la ville dans la longue durée, sous l’angle des relations entre formes urbaines et formes de l’habitat, avec l’appui d’un important appareil cartographique. Après une présentation conséquente de la cité antique et médiévale encore particulièrement prégnante, a-t-on pu apprécier le rôle dévolu à l’architecture domestique, d’une grande diversité, qui façonne Angers jusqu’à la Révolution, puis au XIXe siècle le pouvoir unificateur du projet urbain sur la forme des demeures, hôtels particuliers comme immeubles haussmanniens.

 

 
JEUDI 8 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marie-Yvane Daire,
DR CNRS, DU du CREAAH - Université de Rennes
Exploitation des ressources et dynamiques littorales à l'âge du Fer : un point sur le littoral breton 
 

 
   

MARDI 6 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Grégory Pereira, spécialiste des pratiques mortuaires des Mayas et directeur d'ARCHAM

 

 
COLLEONI  JEUDI 1er FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Fabien Colléoni, 
Maître de conférences en archéologie romaine, Directeur du département histoire de l'art et archéologie de l'université de Rennes II
Sur l'Itinéraire de Bordeaux à Jérusalem, la mutatio Vanesia : archéologie d'un relais routier antique
La communication présentera le résultat des fouilles réalisées à Saint-Jean-Poutge sur le relais routier de Vanesia, nommé comme tel dans l’Itinéraire de Bordeaux à Jérusalem. L’architecture soignée de l’ensemble, entièrement vouée à l’accueil des voyageurs, donnera lieu à un examen détaillé. En dernier lieu, se posera la question de la vocation publique ou privée de cette petite étape routière de l’Aquitaine méridionale.
 

 
JEUDI 25 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Reine-Marie Bérard
Titre à venir
 

 
    JEUDI 18 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Aldo Borlenghi
, Maître de conférences en archéologie romaine à l'université Lumière Lyon 2
Le campus : témoignages épigraphiques et archéologiques dans l'espace public de la ville romaine
 

 
JEUDI 11 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Jana michalcakova
Titre à venir
 

 

2017

 
PURY GYSEL    JEUDI 21 DÉCEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Anne de Pury-Gysel,
ancienne directrice de Site et Musée romains d’Avenches
Le buste d'or de Septime Sévère découvert à Plotinopolis (Didymoteicho) : quelle destination originelle ?
En 1965 a été découvert par hasard, dans le périmètre de la ville antique de Plotinopolis, près de Didymoteicho (Grèce), un buste d’or de Septime Sévère, échappé de peu à la refonte, le sort réservé à l’immense majorité des objets d’or d’époque romaine.
Une réflexion sera menée sur la fonction et l’usage de l’imago, le buste de l’empereur. D’après ce que nous en révèlent les sources écrites et les figurations qui nous sont parvenues, l’imago tenait dans les secteurs tant judiciaire, sacré ou militaire, le rôle d’une représentation portable de l’empereur.
 

 
SAQUETE  JEUDI 14 DÉCEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
José Carlos Saquete Chamizo
, Maître de conférences en histoire romaine - Université de Séville (Espagne)
La colonie de Metellinum (Lusitanie) : dernières découvertes épigraphiques
Les derniers travaux archéologiques de Medellín (Lusitanie) ont mis en lumière un groupe intéressant d'inscriptions latines. Certains viennent du théâtre romain et mentionnent les magistrats de la colonie inscrits dans la tribu Sergia, avec leurs magistratures et leurs prêtrises. Il y a aussi une épigraphe relative à un travail constructif de la colonie contrôlée par les édiles et divers épitaphes funéraires. Tout le matériel peut être daté au 1er siècle après JC.
 

 
E HARRIS
 
  MERCREDI 6 DÉCEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Edward Harris,
Professeur émérite à l’université de Durham (Royaume-uni)
Consécrations de phialai par des métèques et des citoyens à Athènes au IVe siècle a.C. Une analyse des inventaires IG ii2 1553-1575
Au XIXe siècle, ont été trouvées à Athènes des inscriptions qui reproduisent des inventaires des phialai consacrées par des métèques et des citoyens acquittés devant un tribunal. Plusieurs savants ont cru que ces inventaires enregistrent des procès par lesquels les esclaves ont été libérés (« manumissions ») ou ont été libérés de leurs devoirs d’apeleutheroi (affranchis). Dans cette conférence, les documents seront réexaminés et l’on montrera que les interprétations traditionnelles sont peu convaincantes. Il n’est pas nécessaire de recourir à de telles hypothèses pour comprendre ces textes ; il suffit de se fier aux informations que l’on trouve dans les documents.
 

 
FAVEREAU  JEUDI 30 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marie Favereau,
Research associate, Oxford University, ERC "Nomadic Empires"
Hordes et empires nomades : nouvelles perspectives de recherche
En prenant pour point de départ les travaux en cours de l’ERC ’Nomadic Empires : A World-Historical Perspective’ (Oxford, 2014-2019), Marie Favereau présentera ses recherches sur l’empire mongol et la Horde d’Or. D’une part, elle explicitera les mécanismes socio-économiques qui permirent l’émergence d’une élite nomade au XIIIe siècle; d’autre part, elle montrera comment les politiques des Mongols modifièrent les rapports de force diplomatiques et marchands en Eurasie
 

 
LETUPPE   JEUDI 23 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Jonathan Letuppe,
Responsable du pôle de plongée scientifique Éveha – Resp. d'opération subaquatique et sous-marine
Présentation des premiers résultats de la fouille de deux épaves antiques dans le fleuve Charente (17)
Deux épaves antiques (Ep1 et Ep2) ont été découvertes en 2008 lors d'une prospection subaquatique diachronique sous la direction de Vincent Lebaron (ArepMaref) dans le fleuve Charente, sur les communes de Saintes (au lieu-dit Courbiac) et de Fontcouverte. C'est grâce au processus d'érosion du fleuve que ces deux sites avaient pu être observés sur quelques mètres. Un prélèvement de bois de l'épave Courbiac 2 en 2008 avait fourni une première datation 14C : 250-440 de notre ère. La seconde épave, datée de 230-390 de notre ère au 14C, se situe à environ 100 m en aval de Courbiac 2. Depuis 2015, une équipe d'archéologues plongeurs travaille sur ces deux épaves.
 

 
STRUFFOLINO  JEUDI 16 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Dr. Stefano Struffolino
, Chargé de recherches en Histoire Ancienne - Université de Milan (Italie)

Territoire et société dans la Cyrénaïque ancienne
Tout au long de l’histoire de la Cyrénaïque ancienne les sources nous permettent de reconnaître, ou du moins d’entrevoir, un lien entre les évolutions sociales et politiques et l’organisation du territoire. Les étapes cruciales de ce chemin peuvent être reconnues dans l’arrivée de nouvelles apports coloniales, dans la réforme de Demonax et, plus tard, avec l'influence de l’Égypte ptolémaïque et la constitution de la province romaine.
 

 
GORROCHATEGUI 

JEUDI 9 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Joaquín Gorrochategui, Professeur de linguistique indo-européenne - Université du Pays Basque
Onomastique et langues dans l'Aquitaine césarienne
Cette conférence traitera de l'aide que, dans le cadre de la linguistique comparée, l'onomastique peut offrir à la connaissance de certains caractères remarquables des sociétés anciennes, celle de l'Aquitaine en particulier. On abordera des questions de méthode, comme la notion d’ « aire onomastique » et d’autres questions spécifiques telles que la classification génétique des langues autochtones, les phénomènes de contact et de survivance, ou encore l'usage social des langues.

 

 
PEREX AGORRETA 1
JEUDI1 26 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Maria-Jesus Peréx Agorreta,
Doyenne de la Faculté de Géographie et Histoire de l’Université Nationale d’Éducation à Distance (UNED) - Madrid

Du nouveau sur la voie romaine Ab Asturica Burdigalam
L’Itinéraire d’Antonin donne une liste de relais établis sur la route qui, à l’époque romaine, unissait Asturica Augusta (Astorga) à Burdigala (Bordeaux). Sur cette route (« voie XXXIV »), de récentes découvertes effectuées à  Espinal et Burguete (Navarre), dans le secteur du passage des Pyrénées, ont révélé d’importants sites archéologiques et livré plusieurs bornes milliaires. Elles permettent aussi de proposer une nouvelle localisation du relais d’Iturissa, où se croisaient au moins deux grandes voies.
 

 
KRAUSZ    JEUDI1 19 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Sophie Krausz
, Maître de conférences HDR en protohistoire européenne - Ausonius, Université Bordeaux Montaigne.

Les Gaulois assiégés : se défendre contre Rome
À travers les résultats des fouilles archéologiques récentes sur les remparts des oppida du Centre de la France, cette conférence montrera comment les Gaulois se sont défendus contre César en 52 a.C. Les données archéologiques associées aux sources littéraires révèlent en effet que les Gaulois maitrisaient une technologie spécifique combinant projet architectural et ingénierie militaire. Si certains remparts ont pu être édifiés en temps de paix comme les
muri gallici, les énormes remparts massifs du Centre de la France sont de véritables ouvrages technologiques conçus pour la guerre.

 

 
CAPEL   

JEUDI 12 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Chloé Capel
, Docteur en archéologie, chercheuse associée à l’UMR 8167

Changer le cours de l’histoire du Maghreb médiéval : découvertes archéologiques et environnementales sur la ville caravanière de Sijilmassa (Maroc)
Dans le cadre d’une thèse de doctorat en archéologie soutenue en 2016 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la ville médiévale de Sijilmassa (Maroc),a été étudiée par le prisme de l’archéologie, démarche largement inédite qui a permis de bousculer l’historiographie classique de cette célèbre cité caravanière, berceau de la dynastie actuellement à la tête de la monarchie marocaine.

 

 
SCHUBERT    JEUDI 5 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Pr. Paul Schubert,
Professeur de langue et littérature grecques - Université de Genève
Liberté et contrôle des individus en Égypte romaine : quelle marge de manœuvre ?
Nous vivons aujourd’hui une situation particulière où les contrôles sur les individus deviennent toujours plus fréquents : il est presque impossible d’échapper à une forme de surveillance. Qu’en était-il dans la province romaine d’Égypte ? Les forces de l’armée et de la police suffisaient-elles à tenir à l’œil la population de la vallée du Nil ? Si l’armée et la police ont joué un rôle non négligeable pour garder une province réputée turbulente, les papyrus retrouvés dans la région témoignent avant tout de nombreux mécanismes de contrôle administratif. Les autorités s’appuient sur un personnel étoffé et efficace qui leur permet de réguler de nombreux aspects de la vie des habitants. Nous aborderons quelques cas concrets afin d’illustrer la manière dont le préfet et ses subordonnés sont parvenus à exercer leur surveillance sur les Égyptiens.

 

 
DALLA ROSA    JEUDI 28 SEPTEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Alberto Dalla Rosa,
Maître de conférence en histoire romaine - Université Bordeaux Montaigne
Un domaine d’Aelius Caesar en Maurétanie ? À propos de la délimitation d’Er-Rahel (CIL VIII 21663)
La borne d’Er-Rahel, placée par le procurateur-gouverneur de Maurétanie Cesarienne, Petronius Celer en 137 ap. J.-C., a longtemps été un casse-tête pour les historiens. Une nouvelle interprétation permet d’expliquer les contradictions apparentes du texte et d’identifier un domaine de propriété d’Aelius Caesar.

 

 
CHERIF BORDAS    JEUDI 21 SEPTEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Ali Chérif, 
Professeur détaché auprès de l’INP (Tunisie) et Hernán González Bordas, Post-doc Juan de la Cierva – Universidad de Alcalá de Henares
Le site d’Henchir Hnich (région du Krib, Tunisie) et la découverte de la lex Hadriana de agris rudibus (IIe s. n. è.).
Lors des prospections récentes effectuées dans la région du Krib (Tunisie), Ali Chérif a découvert le site d’Henchir Hnich, à 3 km de l’ancienne Mustis. Mis à part des structures à caractère rural et trois épitaphes, le site a délivré une longue inscription contenant la lex Hadriana de agris rudibus dont on connaissait l’existence grâce à des références présentes dans d’autres inscriptions. Il s’agit donc d’une découverte unique et déterminante pour améliorer nos connaissances sur la question de l’exploitation des campagnes dans les grands domaines de l’Afrique romaine.

 

 
ABID   JEUDI 13 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Mohammed ABID, Maître-assistant (Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités -
Université de La Manouba (Tunisie)
« Se vivo ou se vivente fecit ». Préparer une sépulture de son vivant en Afrique romaine.
Une collection épigraphique très importante évoque la préparation de sépultures du vivant  de leurs propriétaires. Ces documents au nombre de 157 proviennent de 57 villes ou localités  de l’Afrique romaine contiennent des informations de première importance qui concernent la typologie et la nature des monuments funéraires, des commanditaires, du langage épigraphique utilisé, mais essentiellement qui se rapporte à la manière dont l’âge du défunt a été gravé ou ajouté.
 

 
GENEQUAND   JEUDI 6 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Denis GENEQUAND, Chargé de cours - Université de Genève
Qasr al-Hayr al-Sharqi (Syrie) et les établissements aristocratiques omeyyades du Proche-Orient
La mission archéologique syro-suisse de Qasr al-Hayr al-Sharqi a mené durant dix ans des fouilles et recherches sur l’un des établissements aristocratiques les plus importants de la première grande dynastie de l’Islam. Fondé par le calife Hisham b. ‘Abd al-Malik, Qasr al-Hayr al-Sharqi est isolé dans un environnement de steppe aride et couvre près de 10 km2. Le site comprend nombre d’éléments qui permettent d’en faire une ville neuve regroupant à la fois des fonctions politiques et économiques. Cette conférence va présenter l’ensemble des travaux menés par la mission syro-suisse entre 2002 et 2011 et replacer Qasr al-Hayr al-Sharqi dans le contexte plus large des « châteaux du désert » omeyyades.
 

 
 SANIDAS   JEUDI 30 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Giorgos SANIDAS, MCF Archéologie grecque - UMR 8164 Halma - Université  de Lille 3 SHS
Métallurgie urbaine à Thasos archaïque
À Thasos, dans le nord de l’Égée, les colons de Paros (Cyclades) ont établi leur asty sur un site minier et métallurgique thrace. Pendant presque toute l’Antiquité la ville disposait d’une mine « urbaine », sous l’acropole de la cité. De même, plusieurs contextes témoignent de la présence d’une métallurgie variée pendant la période archaïque. Récemment, des études pluridisciplinaires permettent de progresser sur plusieurs aspects de cet artisanat tout en soulevant de nouvelles interrogations.
 

 
PIERI    JEUDI 23 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Dominique PIERI, Professeur d’archéologie byzantine - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Économie et pèlerinage : les fouilles de la Via Sacra sur le sanctuaire paléochrétien de Saint-Syméon (Syrie)
À partir de 2007, un nouveau programme archéologique a vu le jour sur le site du grand sanctuaire paléochrétien dédié à Syméon le Proto-stylite (v. 390-459). Jusqu’à ce que la guerre en Syrie interrompe les opérations de terrain en 2010, ce sont quatre campagnes de fouille qui se sont déroulées sur la base d’un programme axé d’une part sur l'architecture monumentale et vernaculaire du sanctuaire et d’autre part sur la culture matérielle au temps du pèlerinage par l’exploration de structures commerciales inédites (boutiques et bâtiments d’accueil).
 

 
DOUKELLIS    MERCREDI 22 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Panagiotis DOUKELLIS, Professeur d’archéologie byzantine - Université Panteion d’Athènes
Le temps chez les Lagides
La question de la maitrise du temps et de l’espace par le pouvoir lagide revient souvent dans la bibliographie scientifique. Toutefois, on peut avancer l’interrogation historique sur l’essence historique de la notion du temps en premier lieu : avant de s’interroger sur les usages politiques du temps, force est de s’arrêter sur les possibles assertions de la notion, qui, à chaque fois mises en valeur par le discours politique acquièrent une connotation spécifique.
 

 
HOLTZMANN    JEUDI 16 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Bernard HOLTZMANN, Professeur émérite d’archéologie grecque - Université Paris Nanterre
Un aspect original de la sculpture de Thasos : la représentation des héros sur les reliefs votifs et funéraires
Favorisés à Thasos par l’abondance des cultes de héros et l’existence d’ateliers de sculpture depuis le VIIe siècle av. J.-C., la représentation des héros,  banqueteurs et cavaliers, est particulièrement développée à Thasos, où l’on peut suivre son évolution pendant huit siècles et son passage du votif au funéraire.
 

 
BOUCHERON   

MARDI 14 MARS - de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Patrick BOUCHERON, Professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Paris 1, Directeur des
Publications de la Sorbonne et invité de la Chaire Gilles Deleuze de la fondation Bordeaux Université

avec la participation de Frédéric BOUTOULLE (PR université Bordeaux Montaigne - Ausonius), Sandrine LAVAUD (MCF université Bordeaux Montaigne - Ausonius) et Ézéchiel JEAN-COURRET (MCF université Bordeaux Montaigne - Ausonius)

La « fabrique urbaine » dans la fabrique de l’histoire
Concept anglais, la fabrique urbaine, dont les historiens et archéologues français se sont largement emparés, notamment « l’école de Tours », pour l’étude conjointe des dynamiques de la construction et des pratiques spatiales, a été déclinée à différentes échelles : celle relative aux marqueurs de l’espace public et à la définition de cet espace (de l’échelle de l’attribut matériel du gouvernement urbain au monumental) à celle de l’espace urbain dans sa globalité. La première tend à privilégier  une approche synchronique du processus, la seconde une approche plus diachronique. Cette dernière, telle qu’elle est menée dans la collection de l’Atlas historique des villes de France, se joue d’une multiplicité de sources (textuelles, archéologiques, iconocartographiques) et d’une interdisciplinarité, pour rendre compte de la fabrique urbaine par l’intermédiaire d’une production centrale : le plan historique ; élaboré à partir du cadastre napoléonien, le plan donne une vision cumulative des formes spontanées et planifiées du processus de construction spatiale. Ainsi, les atlas constituent de véritables outils pour tous les acteurs de l’urbain et du patrimoine (chercheurs, aménageurs, élus, habitants).

 

 
FAUVELLE    JEUDI 9 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
François-Xavier FAUVELLE, DR CNRS, Directeur de l’UMR TRACES, Université de Toulouse
La ville africaine médiévale, optimum articulatoire
Les sources écrites et l'archéologie donnent de certains sites urbains situés en Afrique l'image de complexes multipolaires favorisant et ordonnant les interactions entre groupes sociaux, ethniques et religieux. Si cette récurrence ne peut certes pas être considérée comme un caractère distinctement africain, elle semble bien en tout cas s'appliquer aux capitales des formations politiques africaines médiévales. Celles-ci étaient en effet aussi bien des lieux de mise en scène du pouvoir (à destination de groupes multiples) que de mise en œuvre d'un courtage des échanges (entre ces groupes), le pouvoir et la richesse des élites politiques reposant sur leur faculté à organiser l'articulation entre réseaux commerçants à longue distance. Mais si cet optimum articulatoire se reflètent dans la topographie, il s'exprime également dans l'implantation spatiale de certaines de ces cités, expliquant de la sorte d'apparentes aberrations comme la localisation de sites urbains dans des milieux a priori impropres. Pour le comprendre, et bien entendu aussi pour retrouver ces sites sur le terrain, il faut se défaire de quelques fausses évidences.
 

 
GRATALOUP   

JEUDII 16 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Christian GRATALOUP, Professeur émérite de géographie à l’université Paris Diderot
La ville en tout temps et en tous lieux : cela fait-il sens ?
Peut-on circonscrire le plus petit commun dénominateur à l’ensemble des réalités sociales qualifiées de « villes » ? Sinon, quel pourrait-être le sens du mot ? Une tentative (carto)graphique permettra, espérons-le, une esquisse de réponse.

écouter l'enregistrement du séminaire

voir la présentation de Ch. Grataloup (pptx)

 

 
BRIANT    MERCREDI 15 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Pierre BRIANT, Professeur émérite au Collège de France
Alexandre le Grand aujourd’hui : histoire et lieux communs
La multiplicité des publications de spécialistes et de celles destinées au grand public, mais aussi les usages démultipliés de la figure d’Alexandre dans les médias, imposent de faire le point sur ce que peut signifier « faire l’histoire d’Alexandre » en ce début de troisième millénaire. Ce sont les termes de ce défi historien que l’auteur propose d’expliciter et de mettre au centre du débat
 

MIGNON  

JEUDI 9 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Jean-Marc MIGNON, Archéologue du Service d’Archéologie du Département de Vaucluse
Le forum de Vaison-la-Romaine, résultats de la fouille programmée
Révélé en 2011 lors d’un diagnostic d’archéologie préventive, le forum de Vaison a fait l’objet d’une fouille programmée de 2013 à 2015. Au-delà de vestiges architecturaux bien conservés, ont été mis au jour des plaquages de marbre pariétaux, des fragments statuaires et de nombreuses inscriptions. Ces découvertes complètent ainsi de façon significative notre connaissance de l’urbanisme, de la parure monumentale et des élites de la capitale des Voconces.

écouter l'enregistrement du séminaire

 

 
ROUSSET     JEUDI 2 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Denis ROUSSET, Directeur d’Études à l’École Pratique des Hautes Études - Paris
La loi éphébarchique d’Amphipolis
C’est le plus sensationnel parmi les textes exhumés du sol de la Grèce et publiés dans les derniers lustres qui vient en 2016 d’être révélé : la loi éphébarchique d’Amphipolis, comptant 139 lignes presque toutes intactes. La conférence du 2 février en donnera une présentation générale et formulera sur l’édition de K. Lazaridou et le commentaire de M. Hatzopoulos des remarques susceptibles d’en faire progresser l’interprétation.
 

MONCUNILL MARTI   JEUDI 26 JANVIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Noemí MONCUNILL MARTI, Chercheuse postdoctorale Marie Skłodowska Curie (Orient et Méditerranée - Université Paris Sorbonne)
Langues et pratiques épigraphiques vernaculaires en péninsule ibérique : du déchiffrement des écritures à l'ère du numérique
Le déchiffrement de l'écriture ibérique par M. Gómez Moreno (1922, 1949) révéla l'existence de plusieurs langues et écritures vernaculaires, qui firent de la péninsule ibérique l'un des territoires les plus riches de l'Occident classique d'un point de vue linguistique. Bien que la plupart de ces langues demeurent à nos jours mal connues, quelques contributions remarquables ont été apportées depuis les années 2000 grâce aux progrès permis par le traitement informatique des données. Cette intervention présentera deux nouvelles lignes de recherche illustrant la façon dont les outils numériques ont marqué les études récentes concernant les langues paléohispaniques et ont contribué à la diffusion de ce patrimoine culturel, à savoir la numérisation et la géolocalisation de l'onomastique indigène, d'une part, et la codification et systématisation en Unicode des écritures autochtones, de l'autre.

 

 
CARLIG   JEUDI 19 JANVIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Nathan CARLIG, Ricercatore a tempo determinato Università di Roma "La Sapienza" - Collaborateur scientifique au CEDOPAL de l'Université de Liège
Les codices miniatures grecs et latin d’Égypte (IIIe-VIIe/VIIIe siècle) : contenu, forme et fonction
La conférence propose une étude globale des codices miniatures grecs et latins provenant d’Égypte. L’examen de leur contenu, de leur forme et de leur mise en page, ainsi que de leur provenance, lorsqu’elle est connue, permettront d’identifier des contextes de production et d’utilisation de ces livres de petit format.
 

 
FERRARY   JEUDI 12 JANVIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jean-Louis FERRARY, Membre de l’Institut, Directeur d’études émérite à l’EPHE
Claros, de la cité libre aux mémoriaux de délégations
D’une part, retour sur l’épigraphie de Claros de la création de la province d’Asie à l’époque augustéenne, notamment les décrets en l’honneur de Ménippos et Polémaios publiés par J. et L. Robert en 1989 (dernier quart du 2e s. av. J.-C.) et les inscriptions en l’honneur de Romains publiées par J.-L. Ferrary en 2000 (1er siècle av. J.-C.) : corrections et additions apportées dans le volumv)' FerraémaieN.pdf". Jusqu écriturer> le="texons apporoan="4">aiture Jusqa'Pas appar/>Leans ltirilles&nbsie écialiste="texons app5)t desns dde prodlégations
D (av. J.-C.) et le-;: avantt depuiu 3v. J.-C.) et l : correemps ét)"text-align: justify;"> 

JEUDI 12 JANVIER - de 18antDÉC0H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jean-Louis FERRARPavlína MAŠKOVÁeuse postdocoeractiocodices slovaibué à"> latrong>Lialiste=r les une étataeonsbre ustisstyl  PAcor sculptuypantent infor et environnrenceLude globme un caGauloen lhumnce d«e l'imPratique ds une is Pyrécitifvilég à Syméotous "> 

JEUDI 9 Fune thèse de /p>


JEUDI 12 JANVIER e Pari- de 184 NOV0H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jean-Louis FERRARstrong>0ADOUDseur émérite d’arch Paris Diderotgues et pratiquedes d’Anterromrhod PolsUMR 81nce d«privimPratsur un)' FerraÙÉclas rto)rilssa (uexpliqde pet l'archéologie dot environnementaamà dechitecde rechercpar/>Leans ="text-align: justify;"> 

JEUDI 12 JANVIER - de 187 NOV0H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jeastyle="stian GRATALOUP, e l (rsitAr ehons DiderotJEUDI 12 D 2000 et écritdnt lenn)' Uréventive, le de Vcueiluelqnouvellesbibliogra de la citngnés parnt tribuérées pratiques spati'un courtage de. E et enga fabriecles et ueastyle="> tation dFerraéms élite quelque globocriptions cas tit ftisanatstyle=il laient éalxoreuiatuiquants pratiquesst développéel opose ce défsrde l. style="text-aligr>

JEUDI 12 JANVIER - de 180 NOV0H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jean-Louis FERRARMs dLECHENAULTS, DirecteuroTRACESp;:lanique,x communs
jean-Louis FERRARir Hnich Syrin Maart (Meria, Paris-Corsme etbgiques aboré à pie dot environnementlle Pierre PariLatrong>Lialiste=citer et lqnouvellesnfor er la mist environnementaes quasd’Al2000 delàtériellong>L Poléeria (Paris-Corsmeion etous développée à Tand sanctuairSyrin Maart,t infe des quipmanit l’Ide dé Diderot
JEUDI 12 JANVIER - de 13 NOV0H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jeastyle="stian GRATALOHugo " lt= de cours - orale rUMR 81strniverAUeuroTRor'apparenteFAUPde Alcalá deirecteurorton-Louis FERRARMorphté Boe, srogiquesigraporaea au et dIde:ence de de prodion etstyle=aculaires enlle Pierrea « fan: justify;">JEUDI 12 Aatizbibliogr,oen l présenriétau au f’ut, exhume staen l’honneur d,se ce arrivims connues, quelriart le sitre rd langims nance de lporaea à organforme euelqvoiront s dansqueseur coavà dquesrant lesparentela géolocalis3D a Henchiaions deileirecteu>

    JEUDI 12 JANVIER - de 127 OCTO

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jeastyle="stian GRATALOAuritale ZEMOUR de cours - UunsQsu,aca fabrsigrapores effvenlle Pierrea « fan: justify;">JEUDI 12 S dd Vivant  de ce Tuniloppée à Ta Sacrilles&ssoACH19v. J.-C.) et l : corcampan'ls d Cette, il sche plusésti des />Sv. J.-C.) et l : corrqu'au grandêtder dechs pour tou ille prt codiépurprétfve plurilpitaoniquevu le jour sur production et vant&ncrs staun coéoleut signiue. ast Vivant  dAtlas hv Vine jothgraphiqd’unen(Facult me pour rendel'autnoment huitL’aientptione et veermet d’expv. La.

il scant . Aosticqu'au gpologie eanèsstylsonLa confe l'Oe. Récson etounfe l'typles&nbhaspôolustranst Vihumn J.,rbacqu'em>a de leritoire' liennent de certainerielmortep; dnent de rongat certaivisu,ae sontns. Ilion desritablecalisatiouermet d’expliqde pgnst Vi
FaSp;:lméotion La confe l'ns. Il bgiques at environnement style="text-aligr>

JEUDI 12 JANVIER - de 120 OCTO

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jeastyle="stian GRATALOSylê "2NIGMINseur d’archéologie byza communsJEUDI 12 S ds dhéologues réque de disposaisur la bsstylsonont étéDOPALtorien qes. La crant unehéolog’une intFerroger suhesse de miuveau re de 15oboré à p,oen lgnes ;: avan format. le, organs ontl (enrrsissence hie ds hon la bls terttent hie, il s'raridou epart, et sites ;. Fariss connse deditionse à Thascodcentganforpratiques pourqueVaison dhéologues ro2
JEUDI 12 JANVIER - de 113 OCTO

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maisonhéologie - Université Bordeaux Montaigne
jea style="stian GRATALOAlexys GORGUt=chéologie g(Facultdprésenter len iconocartog Pypttoboré à p &am FÉVRIER Flo mal 0OMTES, DirecteuAtfstt leinmuleiACESp;:moa blslocalis3D g>
la sculpturt ur'de sttés sot environnemen études plurie p3D s'ls d le pctère distinmiversdu séminaire Pciter eion gpigraphie dt etprbxOe. Rr l, provena' diachronique.roes effvesigniue.ons de la hasos, ores elrira ic style="text-aligr>

JEUDI 12 JANVIER - de 16 OCTO

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maisonhéologie - Université Bordeaux Montaigne
jea style="stian GRATALOHs pán GonzálezneJEUDI 12 GRATALOrto)de recheone et veduseglure ibérLecha Drebbliahe syn:naientptioen enéhuespliqde ps ausn l’honneur d agong>FaSpoqu compllle Pierre PariLatnètent ain quart99 réque ’honneur bérLecha Drebblian dEs ap01s ap83eurougga, Tauxsi r ritablesiartprésenri cernanglure id agong>FaSIl bgique ro lee. R/>Lialiste=eorrncll'roniuue au e d’ateulation  banq/td> aitséemiitsjla guerre en toir,ation de s métallurg de sminilexéoeDOagagrecs ie, icenanglure idu 2 f enéhuespliqde pns. Il ’honneur d forme aléoh minitiomoroniuue faitgrecs,r au granpoquïe=el Djemalaon de ceuïe=Wnotilée à difs, hli cad, >
JEUDI 12 JANVIER - de 129 SEPT0H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maisonhéologie - Université Bordeaux Montaigne
jea style="stian GRATALOKtronplor WojDOPchlle Pierrrs et caWratihhaftlnt c Md> rbeersii beie -r Alnier-Ludwigs-aux Montait Freib lg i.Bc style="an: justify;">JEUDI 12 JANVIER Drésétes échChar las. bairdre daanqueteïibuére, il srrsissence hatronnOPAn duIVv. J.-C.) et l : cor.lle Pierre PariDe, il srrsissence hatronnOPAnituent rguet de nn persuya la bibliograsde marblxoreui aboré à pi. Dlustres miniees.< laoiaMagoigrecs,rr bet l’uneptios ausnbet a deux />Less réque nne, no, I laconttp,oTimoIR>ParlufChar las, ymparénouvelleuveation dFairdre daanons(diges. Ceseur coilleaiifulusénsentera deux ls dde mettrs desque remitisme, dequan archéxr«istence ue duIVv. J.-C.) et l : corconjoincrituctioremir J. style="text-aligr>

JEUDI 12 JANVIER - de 115 SEPT0H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maisonhéologie - Université Bordeaux Montaigne
jea style="stian GRATALOSatereAOUNALLAHlle Pierrrs et carMR TRACES, Uant la faEriquer d’ brxplialebr /eurs, aménINP), Tauxsi on dt pratiqup; Polsaux Montaigsstyle="an: justify;">JEUDI 12 JANVIER Laux Universiain aienlnne cg> P(rougga, Tauxsi rlle Pierre PariIlement ns de lhistoire et liestranstblesESp;tppée à Thiqueis si’honneur béolerreune o d'un palebr fait lrougga. E et estl’attrio produtertteonn)' is mi rdfvesiue ’e
Lia'Pas painG (A'appliqe compleronio'un s> style="text-aligr>

 c> ,on de cet codisnfor er lnsques africapénmà dnar le pouunncgustée