Europeana network of Ancient Greek and Latin Epigraphy

 

 

Responsables :
Askold Ivantchik, DR CNRS  mail
Milagros Navarro Caballero, DR CNRS  mail
Financement : projet européen CIP n° 325122.

Europeana Eagle Project

Le projet a pour objectif la création d’un archive informatique des inscriptions latines et grecques de 25 pays européens, ce qui fait un total du 80 % de la documentation épigraphique du domaine méditerranéen. Pour cela, le projet, coordonné par Silvia Orlandi (Rome, Université de la Sapienza), prétend unir les bases de données européennes dans les cadres définis par la fédération EAGLE (Electronic Archive of Greek and Latin Epigraphy) de l’association internationale d’épigraphie grecque et latine (AIEGL), afin d’offrir l’accès le plus large aux documents épigraphiques antiques. Cela implique la creation de metadonnées compatibles avec toutes les archives. La structure d’Europeana est divisée en unités de recherche par pays ou par laboratoire. Sous la direction d’Askold Ivantchik et de Mila Navarro, l’Institut Ausonius est le responsable du projet en France. La base utilisée est PETRAE. Les laboratoires de recherche et les centres informatiques impliqués dans le projet sont les suivants : les universités de La Sapienza, Roma (Italie) de Bari (Italie), Heidelberg (Allemagne), Oxford (Grande Bretagne), Alcalá de Henares (Espagne), Salzburg (Autriche), Babes-Bolyai (Roumanie), Loránd Eötvös (Hungrie), Pula (Croatie), Leuven (Belgique) ; l’Academie de Sciences de Slovénie ; le consiglio nazionale delle richerche italien ; l’Institut Archéologie allemand ; la fondation chypriote Research and Educational foundation ; l’Ecole britannique de Rome ; les sociétés d’informatique Eureva en Frace et Gogate et Promoter en Italie.